PROFESSEURS

Biographies

Depuis l’âge de 4 ans, Elodie joue du piano, et son amour pour l’instrument ne s’est jamais tari. Elle étudie très jeune avec d’éminents professeurs: d’abord Hervé Billaut (Grand prix du concours Marguerite Long en 1983), qui lui permet d’obtenir une médaille d’or au Conservatoire de Lyon en 2001. Puis en 2004, Daniel Blumenthal, lauréat du Concours Reine Elisabeth, l’invite à rejoindre sa classe au Conservatoire Royal de Bruxelles. Dotée de deux Masters (piano et musique de chambre), elle commence à se produire beaucoup en Belgique (Malines, Gand, Anvers, Courtrai) tout en continuant à jouer régulièrement en région lyonnaise (Festival Un piano à Collonges, Beaujolais en scène et musique, Théâtre de Gleizé…).

En 2010, Elodie rencontre Nelson Delle-Vigne. Immense pianiste, il a hérité de ses maîtres Claudio Arrau et Georges Cziffra, une connaissance du répertoire, un talent de pédagogue, et une générosité hors du commun. Elodie devient alors artiste en résidence de la Fondation Bell’Arte, dont Delle-Vigne est le fondateur.

Elle commence alors à jouer dans de multiples pays. La salle Cortot (Paris), le Musée des Instruments de Musique (Bruxelles), le Centre des Arts et au Théâtre National de Funchal (Madère), le Centre Culturel de Picanyia (Espagne), le Conservatoire de Turin (Italie), le Musée Ciurlionis, ainsi que le Conservatoire de Vilnius (Lituanie), le musée Roerike de Moscou (Russie), sont notamment des salles qui l’ont accueillie ces dernières années.

En Belgique, Elodie joue avec le Brussels Chamber Orchestra, l’ensemble Oxalys, les Quatuors Coryfeye et Amôn, ainsi que Julien Libeer. Aux Etats-Unis, elle est l’invitée régulière de la Société Chopin d’Atlanta, ainsi que du Palm Beach Atlantic International Piano Festival (Floride) depuis 2012. Elle y a joué les deux concerti de F. Chopin sour la baguette de Philippe Entremont. Le 28 février 2018, elle sort un premier enregistrement des 12 études de Claude Debussy chez le label Cypres Records. Pour fêter le centenaire de la mort de ce compositeur qu’elle affectionne particulièrement, Elodie a commandé au poète Lucien Noullez un cycle de douze poèmes qui illustrent les études. Sa saison l’emmènera en Italie, en France, en Espagne, en Lituanie, en Angleterre, en Caroline du Nord, en Floride, à New York City, à Montréal, et en Suisse pour présenter son disque. Elle vient de rejoindre le comité de programmation du festival EuropArt de Bruxelles, fondé par Guillaume Grignard en 2011.

Elodie enseigne aussi chaque semaine à 30 élèves qu’elle a formé entièrement. En effet, elle met une affection profonde à transmettre aux enfants son amour du piano, et aime voir le lien qu’elle crée entre les familles, grâce à la musique.

Marion Borgel, violoniste et altiste d’origine française, a commencé ses études musicales au Conservatoire de Grenoble avant d’intégrer dès l’âge de 12 ans la classe de Jean Lenert à la Schola Cantorum de Paris où elle obtient son diplôme de Supérieur en 2010. Elle intègre alors la classe de Shirly Laub au Conservatoire Royal de Bruxelles où elle obtient en 2015 son diplôme de Master Spécialisé de violon avec Distinction, puis l’année suivante son Master Didactique au Conservatoire Royal de Mons.

Instrumentiste très active, elle est particulièrement investie en musique de chambre. Elle est actuellement la violoniste et altiste de l’ensemble Fractales de musique contemporaine bruxellois. Elle se produit aussi au sein de nombreux orchestres en France, en Suisse et en Belgique, notamment l’orchestre Scherzando, Symphonia Assai, la compagnie « OpusOpéra », l’orchestre « Est-­‐‑Ouest », l’orchestre Microcosme,…

Elle enseigne à l’Académie de Musique d’Uccle depuis septembre 2017 et également en France depuis 2016 dans le cadre du projet DEMOS parrainé par la Philharmonie de Paris.