Pēteris Vasks

Pēteris Vasks (Aizpute, 1946)

Fils d’un pasteur baptiste, Pēteris Vasks étudia la contrebasse à l’Académie de musique Emīls Dārzinš de Riga (1959-64), puis au Conservatoire de Vilnius dans la classe de Vytautas Sereika. De 1966 à 1974, il travailla dans différents orchestres de Lettonie et de Lituanie, avant d’entrer au Conservatoire de Riga pour y étudier la composition avec Valentīns Utkins (1973-78). Après avoir enseigné dans différentes villes lettones, il devint professeur de composition à l’Académie de musique Emīls Dārzinš en 1989. Pendant la période soviétique, Vasks souffrit de la répression de la doctrine culturelle russe en raison de ses croyances et de ses convictions artistiques, mais ses œuvres obtinrent rapidement une reconnaissance généralisée au cours des dernières années, notamment grâce à Gidon Kremer qui contribua à faire connaître sa musique dans le monde.

La plupart des gens aujourd’hui ne possèdent plus de croyances, d’amour et d’idéaux. La dimension spirituelle a été perdue. Mon intention est de fournir de la nourriture pour l’âme et c’est ce que je prêche dans mes œuvres

Si au début, le style de Vasks était lié aux expériences aléatoires de Witold Lutosławski, de Krzysztof Penderecki et George Crumb, son langage actuel a synthétisé différentes techniques compositionnelles du 20ème siècle et y a intégré des éléments archaïques du folklore de la musique lettone pour en faire une musique accessible où domine l’expression de l’interaction complexe entre l’homme et la nature, mais aussi la destruction écologique et morale du monde. ‘’La plupart des gens aujourd’hui ne possèdent plus de croyances, d’amour et d’idéaux. La dimension spirituelle a été perdue. Mon intention est de fournir de la nourriture pour l’âme et c’est ce que je prêche dans mes œuvres‘’. (Pēteris Vasks)

Comme l’illustre son sublime Concerto pour violon et orchestre, Tāla Gaisma (Lumière lointaine) composé en 1997, la possibilité d’un monde meilleur n’est jamais absente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *